Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

http://www.rantsports.com/pro-wrestling/files/2014/03/Triple-H-Is-Everywhere.jpgTriple H fait actuellement la couverture du magazine Muscle & Fitness. A l’intérieur, le lutteur reconverti officiel en profite pour se confier sur son travail en coulisse, le Performance Center et sa condition physique :

Son travail d’officiel
D’une certaines façon, je fais ce travail depuis des années. Vince McMahon avait l’habitude de me dire "Quand arrêteras-tu de faire mumuse et viendra réellement travailler ?" En ayant des enfants et en commençant à sentir le poids des années, j’ai estimé qu’il était temps de faire la transition. Vince a commencé à me mettre la main à la patte en me disant "Pourquoi ne viendrais-tu pas au bureau une fois ou deux par semaines durant tes jours de repos ?" Ensuite il m’a dit "J’ai besoin de toi pour gérer ce département à plein temps". 
Vince aime cependant faire appel à moi en tant que lutteur en cas de nécessité. J’ai un personnage capable d’intervenir ici et là, mais sincèrement, le moins je lutte, le mieux je me porte. Même lutter une ou deux fois par an devient dur et je dois me préparer comme Floyd Mayweather le fait pour ses combats de boxe.

Le WWE Performance Center
La WWE a un système de développement depuis des années mais j’avais le sentiment que cela n’était pas suffisant. L’idée du Performance Center était la mienne. Quand j’en ai parlé pour la première fois à Vince, il a trouvé cela génial. J’ai contribué à designer le bâtiment en travaillant avec les architectes. J’ai visité les centres d’entrainements d’équipes de NFL et NHL afin de voir ce qu'il se faisait de mieux. Je me disais "Si je suis un jeune de 20 ans, de quoi ai-je besoin pour réussir ?". J’y ai donc mis tous les éléments dans le building. Cela inclut de quoi avoir une bonne condition physique, naturellement des rings et une salle pour préparer les promos et faciliter l’aisance au micro. Tout le monde est entrainé là-bas, de l’arbitre aux commentateurs. C’est la plateforme de la nouvelle génération de Superstars.

Garder une bonne condition physique
Je fais en sorte de toujours conserver une routine d’entrainement physiquement. Ne serait-ce que 15-20 minutes d’intenses exercices par jour permet de changer considérablement votre vie. The Rock et moi avons toujours eu une rivalité. Même en étant l’une des plus grosses stars de cinéma, je lis sur son Twitter "4h30 du matin en Bolivie pour un film, c’est l’heure de faire du cardio". Quand j’ai besoin de me motiver, je pense à cela et je me dis "Va te faire voir Rock, si tu peux le faire, je le peux aussi". Il me motive. Il n’a pas peur de faire des longues journées. Si le succès s’obtient par le manque de sommeil, je m’y ferai. C’est d’ailleurs le problème de pas mal de monde. Quand j’étais au lycée, je ne trainais pas avec mes potes. Je trainais avec les gars du club de gym. Mes amis voulaient que je vienne avec eux à des soirées mais je ne le faisais pas car je devais me lever à 7h le lendemain pour travailler mes jambes. Cela a toujours été comme cela.

Son Wrestlemania préféré
De tous les temps, Wrestlemania III avec Hogan soulevant Andre (The Giant). Cela représente le moment où le business a explosé. A titre personnel, je dirai Wrestlemania 28 avec l’Undertaker et Shawn Michaels comme arbitre. Il y a un moment que je n’oublierai jamais, celui où nous sommes tous les trois sur le haut de la rampe. Nous étions comme les trois derniers survivants de l’Attitude Era, du Monday Night Wars. Trois mecs vraiment proches et qui se respectent au plus haut point. J’ai d’ailleurs une photo de ce moment chez moi.

Tag(s) : #NEWS

Partager cet article

Repost 0