Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bill DeMott, ancien catcheur de la WCW et actuel coach en chef du Performance Center de la WWE, est au centre de lourdes accusations suite à la publication d'un mémo d'un ancien catcheur en développement de la WWE, Judas Devlin. Des accusations qui ont été largement relayées sur les réseaux sociaux, à un tel point que le hashtag #BillDeMott sur Twitter était l'un des plus populaires lors de la diffusion de Monday Night Raw

En 2013, Devlin, alors employé de la WWE, avait contacté les dirigeants pour leur signaler le comportement de DeMott, jugé par Devlin dangereux pour la santé et la sécurité des catcheurs en développement. Parmi la longue liste des accusations, DeMott aurait fait preuve de propos homophobes et racistes envers plusieurs employés dont le frère d'Alberto Del Rio, appelé à l'époque Memo Montenegro. Plusieurs incidents sont relatés. Par exemple, DeMott aurait dit à un groupe de catcheurs qu'ils feraient mieux de tous se suicider après que ces derniers aient décidé de faire sonner dix fois la cloche en hommage à un catcheur de la FCW, Mike Graham, qui venait de se suicider. Autre exemple: Rusev, actuel champion des États-Unis était en convalescence suite à une blessure à la nuque. Rusev qui portait un t-shirt des New York Jets a vu Bill DeMott l'attraper par la minerve et lui arracher son t-shirt qui n'était pas à son gout. Rusev, pas en mesure de prendre le moindre coup en raison de cette blessure, a montré des signes de douleur après l'altercation. Ce n'est pas la première fois que DeMott est ciblé par ce genre d'accusations. En 2012, Kevin Matthews, ancien catcheur en développement de la WWE, avait évoqué dans une interview les méthodes peu orthodoxes d'entraînement de DeMott avec une photo à l'appui où on apercevait un catcheur nu présenter son postérieur au visage d'un autre catcheur. 

La WWE a répondu à ces accusations qui ont été largement relayées sur les réseaux sociaux par le communiqué suivant : "La WWE a pris très au sérieux les accusations faites il y a deux ans par Austin Matelson en conduisant une enquête interne qui n'a vérifié la véracité des revendications. Cependant, la WWE continue de renforcer sa politique générale et ses procédures afin d'assurer un environnent d'entraînement positif."

(source Catch Arena)

 

 

Tag(s) : #nxt, #wwe, #accusations, #bill demott

Partager cet article

Repost 0